Santé financière des producteurs d’électricité suisses & UE : quels sont les impacts de la crise sanitaire ?

Colombus Consulting actualise les résultats de son étude consacrée à la santé financière des producteurs d’électricité européens. Cette nouvelle édition propose un zoom sur le marché suisse s’appuyant sur notre expertise de conseil en énergie.

Pour la 5ème année consécutive, notre équipe a collecté les résultats financiers de 17 entreprises européennes de production d’électricité. L’analyse de leur situation financière ainsi réalisée est présentée dans ce rapport afin de proposer des pistes de réflexion.

La Suisse transforme son mix énergétique pour répondre aux enjeux de réduction de son empreinte carbone

Pour la première fois depuis 2015 (année de publication de notre 1ère étude), l’Europe connaît une baisse de capacité de production (-1,4%). La croissance du parc d’énergie renouvelable (+5,7%) n’a pas compensé en totalité la baisse du parc thermique fossile (-5%), ni du nucléaire (-2,2%).
Cette baisse est notamment due aux fermetures de centrales thermiques et de réacteurs nucléaires (tel que celui de la centrale de Philippsburg en Allemagne).

Comme les années précédentes, nous observons que les principales nouvelles sources de production proviennent d’énergies renouvelables.
Cependant, contrairement aux autres pays européens, la capacité énergétique de la Suisse augmente et cherche à couvrir son propre besoin dans les années à venir. En effet, la Suisse connait encore des pics de consommation durant lesquels elle doit recourir aux importations pour combler ses manques. La Suisse voit ainsi son mix énergétique se transformer pour répondre aux enjeux de réduction de son empreinte carbone.

Dans ce contexte, nos experts, spécialistes du secteur de l’énergie, accompagnent les entreprises européennes dans la conduite de leurs projets de transformation.

Le secteur de l’énergie reste moins impacté par la crise que d’autres industries

Sur le plan boursier, après une embellie entre 2017 et 2019 (+48% en moyenne), le panel étudié connait une rupture début 2020. La capitalisation boursière baisse sur le premier semestre 2020 (-3,7% en moyenne), même si le secteur est moins impacté que d’autres industries. La pandémie a entrainé une chute de la demande d’électricité en Europe et certains effets se font déjà sentir. Des investisseurs se sont rétractés, mettant à mal certains énergéticiens fragiles. Cette conséquence de la crise pourrait donner lieu à des faillites ou à des fusions au niveau européen.
Les énergéticiens suisses n’ont cessé de réduire leur politique de désendettement depuis quelques années. Néanmoins, la crise sanitaire de 2020 devrait faire repartir leur dette à la hausse.

La situation économique des producteurs d’électricité affichait une nette reprise en 2019 mais la crise sanitaire impacte de nombreux secteurs d’activité, notamment celui de l’énergie. A ce titre, le chiffre d’affaires du 1er semestre 2020 des entreprises du panel a baissé de 5% (représentant une différence de 11 Milliards d’euros) par rapport au premier semestre 2019.
Cependant au niveau européen, les investissements dans les énergies renouvelables se poursuivent et tendent même à s’accélérer en dépit de la crise du coronavirus qui malmène pourtant la demande en électricité. C’est dans ce contexte que nous accompagnons les acteurs de l’énergie dans la recherche de solutions pour accélérer leur transformation en conciliant protection de l’environnement et performance.

Pour aller plus loin, retrouvez nos offres Énergie & Environnement et Valeur client.

Renseigner ce formulaire pour télécharger notre étude

    * Obligatoire

    Vous pouvez accéder et obtenir une copie des données vous concernant, vous opposer au traitement de ces données, les faire rectifier ou les faire effacer. Vous disposez également d’un droit à la limitation du traitement de vos données. Pour en savoir plus sur vos droits, consultez notre politique de confidentialité.