Faire de la data l’allié de la transition énergétique

Le développement des smart grids, des objets connectés, l’essor du big data et de l’open data mettent à disposition des acteurs de l’énergie un volume exponentiel de données. Correctement valorisée, la donnée constitue un actif stratégique et un avantage concurrentiel précieux pour les entreprises face aux besoins évolutifs de leurs clients et partenaires.

Les données constituent un actif essentiel pour répondre aux enjeux de la transition énergétique

Dans le cadre de la transition énergétique, le système énergétique se transforme pour intégrer de nouvelles sources de production qui en complexifient la gestion. Dans ce contexte, les données vont jouer un rôle essentiel au service de la performance du système. L’Etat français a d’ailleurs pris des mesures en faveur de l’écosystème visant à rendre accessible l’open data énergétique. La loi de transition énergétique pour une croissance verte (LTECV) et la loi pour une République numérique obligent ainsi les opérateurs d’énergie à ouvrir leurs données sur la consommation de gaz et d’électricité. Le partage de ces données est une opportunité de développer de nouvelles offres et de mettre en place des démarches en faveur de la transition énergétique comme l’éco-rénovation. Pour faire face aux discontinuités de production et répondre aux pics de consommation, la donnée s’impose comme un instrument clé car elle permet de piloter finement le système énergétique, de le rendre plus flexible et de garantir la qualité et la continuité de service.

L’exploitation des données a permis l’amélioration de nombreux usages mais reste à industrialiser

Pour les acteurs de l’énergie, valoriser la data, c’est se donner les moyens d’atteindre trois types de gains. Les données contribuent à l’efficacité opérationnelle de l’entreprise en éclairant la prise de décision, en facilitant le pilotage des activités ou en optimisant les processus. Elles améliorent le service client de l’entreprise en permettant l‘émergence de nouvelles offres et la modernisation de la relation client. Enfin, elles renforcent l’image de marque de l’entreprise en leur permettant de partager leurs données et de mieux cibler leurs actions de communication.
Si les initiatives et expérimentations ne manquent pas, le prochain défi des grands énergéticiens sera de les industrialiser à l’échelle de l’entreprise puis de l’écosystème.

Comment mieux exploiter le potentiel des données, à l’échelle des entreprises ?

La première étape pour exploiter efficacement les données est de se doter d’une gouvernance de la donnée, c’est-à-dire mettre en place une organisation, des outils et des procédures pour encadrer la collecte et le partage de données au sein de l’entreprise. Par la suite, il est primordial de développer une culture de la donnée afin de sensibiliser l’ensemble des collaborateurs à ces problématiques. Il sera en suite clé de maintenir une proximité forte entre les experts Data et métiers, et travailler en partenariat avec l’ensemble des partie-prenantes.

Mettre les données au service de la transition énergétique

Découvrez dans notre étude des exemples d’applications concrètes des donnés à la transition énergétique issus de notre expérience du conseil en énergie et de notre expertise Data.

  • Orienter la prise de décision des dirigeants à l’ère du Big Data
  • Faciliter le pilotage de projets et la surveillance des systèmes
  • Améliorer la performance des systèmes énergétiques à l’échelle de l’écosystème : le cas des smart grids
  • Accroître la connaissance du client et personnaliser l’offre de service

Pour aller plus loin retrouvez notre offre Energie et Environnement

Renseigner ce formulaire pour télécharger notre étude

    * Obligatoire

    Vous pouvez accéder et obtenir une copie des données vous concernant, vous opposer au traitement de ces données, les faire rectifier ou les faire effacer. Vous disposez également d’un droit à la limitation du traitement de vos données. Pour en savoir plus sur vos droits, consultez notre politique de confidentialité.